Définition du Netlinking

Avant toute chose, vous devez connaître les différentes appellations du Netlinking. Le Netlinking peut aussi être appelé le linkbuilding, le linking externe, le maillage externe. 

C’est une stratégie fondamentale en SEO (l’un des piliers du référencement naturel), qui consiste à avoir un maximum de liens hypertextes qui redirigent vers un site internet, avec comme objectif d’apporter du “jus seo”, et d’augmenter à terme la visibilité du site sur Google. 

Pourquoi c’est important ? 

Cette stratégie montre à Google (et aux autres moteurs de recherche) que vous êtes crédibles et que vous faites autorité dans votre domaine, car tous ces liens, sous réserve qu’ils soient sur des sites de qualité et reconnus, montrent que ces sites approuvent votre contenu et le valident. N’importe quelle entreprise qui veut gagner des places dans les résultats des SERPs doit passer par une campagne de Netlinking, c’est indispensable. L’objectif est d’avoir un maximum de liens externes qui redirigent vers votre site, pour augmenter votre Trust Flow et votre Citation Flow (le Trust Flow est un indicateur qui permet d’évaluer la qualité des backlinks d’un site / d’une page web. On l’utilise avec le Citation Flow qui sert à évaluer quant à lui la quantité des backlinks). 

Comment mettre en place une stratégie de Netlinking ? 

La première chose à faire est de ne PAS utiliser de méthodes dites “Black Hat” 

Le Black Hat SEO, ce sont toutes les techniques qui sont peu voire pas du tout recommandables par Google. De nombreux sites n’hésitent pas à s’en servir, à leurs risques et périls. Ces méthodes que nous allons décrire peuvent apporter de grosses hausses de trafic sur votre site pendant une courte période, jusqu’à ce que Google se rende compte de la “supercherie”, ou que le site arrête de les utiliser (avant de se faire prendre). 

Il existe une multitude de techniques Black Hat :

Le négative SEO pour porter préjudice à ses concurrents : cette technique consiste à “scrapper” le contenu des sites concurrents pour ensuite les publier sur d’autres sites. Comme vous le savez, Google déteste le contenu dupliqué, c’est donc une catastrophe pour les sites qui en sont victimes (même si Google s’est beaucoup amélioré et repère de plus en plus facilement les contenus originaux). Une autre méthode répandue consiste à créer de multiples liens “toxiques” de mauvaise qualité et qui redirigent vers votre site, tous ces backlinks portent atteinte à la crédibilité du site visé et le décrédibilisent aux yeux de Google. 

Le keyword stuffing : c’est le bourrage de mots-clés, une technique vieille comme le monde qui fonctionnait il y a quelques années, mais qui est aujourd’hui très sévèrement puni par Google, et donc très fortement déconseillée (depuis l’arrivée de l’algorithme Penguin en 2012). Elle consiste à créer des pages suroptimisées, pour remonter très vite dans les SERPs. Évidemment, c’est un enfer pour les utilisateurs car les textes sont imbitables, et cette technique nuit donc à l’UX (Expérience Utilisateur) si chère à Google.

La création de pages satellites : c’est le fait de créer des fausses pages qui ne sont visibles que par Google (les internautes ne les voient pas), et qui sont remplies de contenu optimisé au maximum.

Le contenu caché (aussi appelé le cloaking) : consiste à cacher aux yeux des internautes du contenu, mais qu’il soit visible pour les crawlers Google, également bourré de contenus optimisés (c’est proche de la création de pages satellites). 

La création de sites PBN (Private Blog Network) : le but est de créer un ensemble de sites annexes qui forment un réseau de sites, puis de les actualiser régulièrement avec du contenu thématique et des liens qui redirigent vers votre site, dit le “money site”. Google met de plus en plus d’efforts dans la détection de cette méthode, alors ne vous y risquez pas. 

La bonne méthode, les techniques white hat (que l’on vous recommande)

Retenez une chose : la patience est le maître mot d’une stratégie de Netlinking ! Comme nous venons de le voir, Google déteste quand un site acquiert trop de liens en trop peu de temps. Visez la QUALITÉ plutôt que la QUANTITÉ. 

Privilégiez les backlinks naturels, ce sont ceux que Google préfère ! Un backlink naturel, c’est simplement lorsqu’un site parle de vous, parce qu’il aime ce que vous faites et qu’il apprécie votre contenu, votre expertise. Ce sont donc des liens pour lesquels vous ne payez pas (ce qui est sanctionné par Google comme on l’a vu plus haut), et contre lesquels vous ne donnez aucune contrepartie, c’est totalement gratuit.

Vous devez essayer : 

D’avoir un maximum de backlinks sur des sites de qualité, qui font autorité dans leur domaine : il vaut mieux Le Monde que le site du bistrot du coin, c’est une image mais vous comprenez le principe. Ces sites doivent avoir dans l’idéal eux aussi beaucoup de backlinks, ainsi que du contenu bien structuré et bien documenté. 

D’avoir des backlinks sur des sites / des articles qui sont en lien avec votre activité, qui ont donc une thématique similaire ou proche de la vôtre.

Avoir des ancres optimisées (une ancre de lien, c’est le texte cliquable, le lien hypertexte). 

Les techniques de Netlinking les plus répandues : 

Les forums : vous pouvez essayer de devenir un acteur régulier sur des forums qui ont une thématique proche de la vôtre, et dans lesquels vous allez apporter votre expertise aux internautes qui posent des questions. Vous pourrez ensuite tenter de placer des liens dans vos réponses / commentaires, mais il faut pour cela qu’ils apportent réellement quelque chose, qu’ils aident les internautes (sinon vos commentaires ne seront tout simplement pas publiés, vous pourriez même être exclu du forum par les modérateurs). Le but ici n’est pas de spammer les membres du forum avec un lien vers votre site à chaque commentaire, mais de l’utiliser avec parcimonie, de temps en temps, quand c’est pertinent. 

Le Guest-blogging (technique de l’article invité) : le but est de rédiger un article pour un site autre que le vôtre, et d’insérer un lien dans cet article qui redirige vers votre site. C’est gagnant-gagnant, car vous gagnez un backlink de qualité (si vous avez bien sélectionné le site, en rapport avec votre thématique et crédible), et le propriétaire de l’autre site gagne du contenu. Évidemment vous devez rédiger un article qui intéresse la cible du site, qui respecte ses codes, sa plume, sa manière d’écrire…  Cette technique est en fait une sorte d’échange, vous donnez un article, vous recevez un backlink. 

Utiliser ses réseaux sociaux : les jeux-concours peuvent être un bon moyen de générer des backlinks, même s’ ils ont moins d’impact que les backlinks sur des sites web.

Acheter des articles sur d’autres sites :  vous demandez aux rédacteurs de sites que vous avez sélectionnés pour leur pertinence par rapport au vôtre de rédiger un article contenant un lien vers votre site, moyennant une rémunération. Attention, comme on vous l’a expliqué, Google n’aime pas que l’on achète des articles, et les sites mentionnent de plus en plus en haut des articles s’ils sont sponsorisés ou pas, ces contenus apparaîtront donc comme de la publicité pour le moteur de recherche. 

Les annuaires en ligne : c’est une ancienne technique de Netlinking qui a fait ses preuves mais tend à disparaître. Si vous voulez essayer, faites  attention à bien choisir les annuaires dans lesquels vous voulez apparaître, en règle générale privilégiez plutôt les annuaires payants. 

Les liens “cassés” : le but est de faire une veille du contenu des sites de qualité qui ont des thématiques proches de la vôtre, et de repérer les liens “cassés”, c’est-à-dire qui ne fonctionnent plus, ne renvoient plus vers un site. Votre objectif est de collecter ces liens, puis de contacter les webmasters de ces sites pour leur signaler le problème, en leur proposant de remplacer ces liens par un lien qui redirige vers votre site, avec un contenu qui est pertinent par rapport à l’article qui avait un lien cassé.

Le Netlinking chez Octopulse 

Chez Octopulse, nous proposons un service de Netlinking sur 3 mois minimum (en dessous de cette durée nous considérons que les campagnes n’ont pas d’intérêt). Nous prenons en charge l’intégralité de votre campagne, de sa création aux analyses de performances. Nous avons déjà géré les campagnes de 200 clients, et nous pouvons publier les articles sur plus de 5000 sites, ce qui nous permet de viser des sites avec une thématique qui correspond à la vôtre. 

Nos articles sont à partir de 60 euros, et vous choisissez le nombre d’articles que vous voulez mensuellement (3 minimum) ainsi que la durée de la campagne (nous recommandons des campagnes sur 6 mois). 

Comment ça marche ? 

Vous avez le choix entre deux types d’articles (nous recommandons les deux) : 

Les publications à thème : nous publions un article sur un site thématique qui travaille la sémantique de façon précise. Publier un article sur un site lié au champ lexical du vôtre permet de montrer à Google que votre site est une référence dans son domaine.

Les publications génériques : nous publions un article de blog sur un site qui parle de sujets divers, cela permet de diversifier les backlinks et d’éviter que tous vos liens ne soient thématiques. 

Une fois la campagne mise en route, vous avez accès à des rapports détaillés avec nos équipes (notamment pour suivre l’évolution de votre Trust Flow et de votre Citation Flow), ainsi qu’à un suivi de position à partir de l’application Octopulse

On espère que cet article vous a plus, pour aller plus loin, on vous invite à aller lire notre guide complet sur le SEO.

Write A Comment